Rechercher
  • CEV

Nous dénonçons les profits hors normes des opérateurs éoliens financés par l'argent public .

Une annonce qui aurait pu passer inaperçue vient de mettre le feu aux poudres chez nos experts:

Une société étrangère, l'un des principaux acteurs indépendants de l’éolien en France métropolitaine, vient de réaliser un refinancement record dans le domaine des énergies renouvelables pour un montant de $1,7 milliards (€1,1 milliard ) .

Le profit financier de cette opération est évalué à un minimum de $260 millions et accroît simultanément le financement disponible de cette entreprise de plusieurs centaines de millions de dollars qui seront affectés à de nouveaux projets d’implantations d’éoliennes industrielles dans les territoires. Ces financements sont consentis par de grandes banques françaises.

Ce cas n’est pas exceptionnel, hélas : Toutes les sociétés de l’éolien pratiquant des montages fiscaux très sophistiqués et échappant à l’impôt en France, affichent des profits hors normes.

Rappelons que ces profits exorbitants sont réalisés au détriment du pouvoir d’achat des consommateurs et des contribuables français, ce sans aucun bénéfice pour ces derniers. Chacun sait qu’aujourd’hui, pour l’éolien terrestre, EDF a l’obligation de garantir à l’exploitant une recette de 74,80€ par MWh, en général 2 fois le prix du marché, (il a même été de 3 X !), l’État payant le complément de rémunération bien entendu.

Ce différentiel garanti est financé par des taxes appliquées à la facture d’électricité et sur les carburants payés par les consommateurs.


Le financement de la filière éolienne provient donc directement de la poche des français !


C'est une aubaine dont les financiers internationaux ont su profiter: Tous les profits aux spéculateurs, toutes les nuisances pour les campagnes françaises !

Contrairement à ce que l'on entend, les territoires ne tirent quasiment aucun bénéfice financier de l’implantation des ZI éoliennes. Ils ne reçoivent qu’une infime partie de la manne éolienne (environ 1%) et les nombreux emplois promis ne sont pas en France.

Par contre ils en supportent toutes les nuisances, pour certaines irréversibles : dévalorisation des valeurs foncières, défiguration du patrimoine français, effets nocifs sur la santé, atteintes à la biodiversité... le bilan est très lourd pour les campagnes françaises et leurs habitants.


Cerise sur le gâteau: il est maintenant largement admis que la contribution de l’éolien à la lutte contre le réchauffement climatique est marginale voire négative.

Nous partageons volontiers les conclusions de la "Commission d'enquête parlementaire sur l'impact des énergies renouvelables, la transparence des financements et l'acceptabilité sociale des politiques de transition énergétique" qui confirment une fois encore l'inefficacité écologique des éoliennes, et nous nous joignons à la demande insistante faite aux pouvoirs publics d’arrêter purement et simplement les garanties et les subventions accordées à cette industrie destructrice.

729 vues

©2019 by EnergieVérité.