Rechercher
  • CEV

Un site éolien moyen, c'est 30 millions d'euros pour le promoteur !

Nous subissons actuellement, hélas,une déferlante de projets éoliens dans nos campagnes .

L’immense majorité de ces projets sont d'une puissance inférieure à 18 MW; mâts et pales sont en effet dimensionnés pour bénéficier du meilleur tarif de rachat (74 €/MWh).

Par ailleurs, le prix de marché s’est écroulé; il se situe, en moyenne sur les 6 premiers mois, à 25 €/MWh, de sorte que le complément de prix versé aux opérateurs représente 66% de leurs revenus à la charge de la collectivité.

Pour un site éolien terrestre type, raccordé en 2020, de moins de 18 MW, (15 MW dans notre exemple),avec un facteur de charge de 25%, sur 15 ans (durée de son contrat), on obtient un chiffre d’affaires de 45,9 millions d'euros TTC !

La décomposition de ces 46 m€ est édifiante :

- 32% pour le promoteur (résultat net et maintenance du site)

- 30% de matériel importé

- 25% TVA et Impôt sur les sociétés.

- 10% taxes et dépenses locales (études, génie civil, raccordement…)

- 3% intérêts bancaires


Vive la relance verte !


Merci à Michel Faure, Énergie Vérité

270 vues1 commentaire

©2019 by EnergieVérité.