Rechercher
  • CEV

Paradoxe éolien, plus il y a d’éoliennes moins il y a d’électricité

Malgré une activité économique actuelle plus que morose, la Transition Energétique à la Française poursuit sa marche triomphante avec son cortège d’éoliennes et une croissance de la puissance raccordée de plus 8,5% sur un an ; de sorte que nous serions fondés à compter maintenant sur les 9.000 éoliennes pour nous assurer que la France disposera bien de l’électricité suffisante cet hiver.



C’est que nous disent les promoteurs qui, depuis des années, clament que des centaines de milliers de nouveaux foyers sont alimentés à chaque fois qu’ils implantent de nouvelles machines.


Enfin, peut-on vraiment compter dessus, quand il n’y a pas de vent ? En novembre 2020, la production électrique éolienne a été marquée par une baisse de 7,5% due à l’absence de vent.


Eh oui, "quand y- a pas d'vent, y- a pas d'vent" !

Même si les affairistes de l’éolien couvrent littéralement nos territoires de leurs engins, et même si Mme Barbara Pompili s’époumone pour les faire tourner, un esprit chagrin pourrait en conclure:


"Plus on met d’éoliennes moins on a d’électricité."

687 vues1 commentaire

©2019 by EnergieVérité.