Rechercher
  • CEV

Lettre ouverte à Madame Elizabeth Borne qui confond intérêts des promoteurs et ceux des Français...

Chère Elizabeth,

Permettez ma familiarité : en ces temps de confinement on peut bien passer sur les principes hiérarchiques. Ne le faites-vous pas vous-même en plaçant l'intérêt de quelques industriels avant celui des citoyens ?

Les énergies renouvelables que vous prétendez soutenir, ne serait-ce pas d'abord l'éolien, ce puissant lobby qui monopolise à son exclusif profit la transition énergétique ? N'auriez-vous pas entendu les voix de nos parlementaires, des experts, des associations ?


Le temps d'une révolution pacifique est venu : renversons les hiérarchies anciennes !

Remettons de l'ordre dans notre maison commune : priorité absolue aux économies d'énergie, arrêt des investissements trop lourds et des équipements trop irrespectueux de notre environnement.

Revitalisons l'économie locale, les petites entreprises et leur savoir-faire pour améliorer les logements, pour réaliser des projets à échelle humaine, compatibles avec notre économie et avec notre cadre de vie.


Merci Elizabeth de réfléchir à tout cela et de préparer les grands changements du jour d'après !

Dr Emmanuel Forichon

Co-secrétaire du collectif régional Toutes Nos Energies Occitanie Environnement https://toutesnosenergies.fr/

___________________________________________________

Cette lettre ouverte du Dr Forichon est représentative du sentiment de tant de Français devant l'indécence de ce qu'il faudra bien un jour qualifier une collusion entre les opérateurs de l'énergie en la personne de leurs syndicats professionnels et le ministère en la personne de la ministre, voire de certains fonctionnaires :

"La crise sanitaire que nous traversons ne doit en aucune façon nous faire renoncer aux objectifs ambitieux en termes de développement des énergies renouvelables", a déclaré dans un communiqué la ministre de la Transition écologique Elisabeth Borne, qui s'est entretenue avec les acteurs de la filière des énergies renouvelables électriques.


NB, on peut lire à ce sujet: "35 projets sont désignés lauréats de l’appel d’offres « éolien terrestre », représentent 749,3 MW de capacité éolienne. Alors que l’appel d’offres initial ne portait que sur 630 MW, le volume finalement retenu a été augmenté au vu des tarifs très compétitifs qui ont été présentés. Le tarif moyen des projets lauréats est de 62,9 €/MWh"


Or au moment ou nous écrivons ces lignes; le prix de l'électricité au marché SPOT atteint à peine 10 à 20 centimes... le contribuable payant la différence , l'éolien n'aura jamais couté aussi cher aux Français au moment ou la crise COVID19 exige des moyens financiers colossaux !

Notons tout d'abord que Madame Borne ne nous reçoit jamais, nous les Français qui sommes directement concernés. Sans doute faut-il comprendre qu'elle laisse cette tâche moins gratifiante sinon ingrate à sa Secrétaire d’État Madame Wargon.

Notons aussi l'insoutenable rhétorique de la ministre "nos objectifs ambitieux en termes de ...", formule vide de sens inlassablement répétée .

Notre sentiment est au contraire que, compte tenu des engagements financiers de la France et l'urgente nécessité de soutenir nos entreprises, nos indépendants, nos agriculteurs, nos pêcheurs, et nos compatriotes au chômage, sans oublier le soutien aux hôpitaux, il est au contraire temps de renoncer à "leurs objectifs désastreux en termes de ...". Désastreux en termes de protection de l'environnement et de protection de la santé...ce qui sera notre rhétorique à nous les 2500 associations des défenseurs des paysages de tout le territoire français.

Nos hiérarques doivent, plus que jamais en cette période difficile pour nos concitoyens, témoigner un intérêt renforcé à écouter ces derniers, et donc suspendre leur PPE injuste, ruineuse, destructrice de l'environnement de la santé des populations rurales.

Le secrétariat d'Energie Vérité

444 vues

©2019 by EnergieVérité.